Envisager la survie de la Terre ? et si on déménageait

Le journal New Scientist évoque les hypothèses de survie pour l’Humanité et les perspectives offertes par l’espace.

En effet, dans les années à venir (échelle de temps solaire, compter en milliards) le Soleil menace la survie de la vie sur la Terre. L’astre solaire va chauffer l’eau des océans qui va s’évaporer et surtout les ultraviolets des rayons solaire feront disparaitre l’hydrogène, élément indispensable à la vie organique.

Alors, certes, si l’homme sait envoyer des engins et parfois d’autres hommes dans l’espace proche. La colonisation spatiale est certes envisagée et envisageable mais certainement pas dans un futur proche. Déplacer un grand nombre de personnes dans les vaisseaux spatiaux contemporains est impossible, un simple vol touristique coute quelques dizaines de millions de dollars, sans parler de tous les pré-requis physiques et intellectuels nécessaires pour effectuer un vol spatial qui reste encore une chose dangereuse.

On apprend cependant que l’envoie d’une fusée contribue à faiblement déplacer la terre et modifier sa vitesse (un effet comparé dans l’article au recul d’une arme à feu). Une fusée a un effet plus que minime (négligeable et imperceptible) mais cette connaissance indique qu’il est donc possible de bouger une planète grâce à une poussée.  Des scientifiques ont calculé que pour élargir de 50% l’orbite de la Terre, ce qui équivaut à celle de mars actuellement et permettrait à notre planète de conserver son niveau d’exposition présent aux rayons solaire, il faudrait augmenter de 30% l’énergie orbitale de la planète.

Pour ce faire, il faudrait jouer sur les effets de  » catapulte spatiale », en faisant passer à proximité de la terre, des objets spatiaux dont la force d’attractivité est suffisante. La méthode est risquée et nécessiterait des millions de passages espacés de 1000 à 6000 ans (bien plus que la durée de vie, jusque maintenant, de la plupart de nos civilisations).

Parmi les autres hypothèses envisagées dans l’article, il y a l’utilisation de voiles solaires qui utiliseraient l’énergie solaire pour pousser la planète. Cette voile devrait faire 20 fois le diamètre de la terre.

Pour le moment, tous ces scénarios ne sont que de la science-fiction, théoriquement réalisable mais concrètement infaisable pour l’heure. Ces problèmes étant d’une part trop lointain, d’autre part modifier l’orbite d’une planète aurait des répercussions imprévisible sur l’ordre gravitationnel du système solaire.

Publicités

À propos de jyelka

Rédacteur journaliste à GooodPlanet.info, également geek/gamer et amateur de virées en vélo.

Publié le 21 octobre 2008, dans Blabla de tout et de rien. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Envisager la survie de la Terre ? et si on déménageait.

Les commentaires sont fermés.