Archives Mensuelles: avril 2016

Gilles Vernet : « le vrai enjeu est de savoir si la technologie nous rend dépendant à l’immédiateté »

Un entretien avec le très passionnant et passionné Gilles Vernet lors de la sortie de Tout s’accélère. Ma conclusion : le temps n’est que ce qu’on décide d’en faire.

Gilles Vernet a un parcours atypique. Après des études de mathématiques il travaille dans la finance. Confronté à la fatigue, au manque de sens et à la mort, il décide de devenir instituteur. Ce changement radical de vie s’est accompagné d’une réflexion sur la modernité et l’accélération perpétuelle de nos sociétés qui écrasent les individus. A partir de ce constat, il travaille alors sur ces questions avec ses élèves de CM2. De là nait le documentaire “Tout s’accélère”. Le film sort dans les salles le 20 avril. Les enfants sont invités à poser leurs questions sur la modernité et des experts leur répondent. L’instituteur humaniste revient sur le message de son film et notre rapport frénétique au temps.

Aujourd’hui, l’accélération se ressent surtout dans la sphère du travail. Comment expliquez-vous que les enfants la captent aussi ?

Gilles Vernet

Gilles Vernet au tableau – image extraite du film Tout s’accélère DR

Les enfants voient les parents souffrir ainsi que la société et la nature. Pour eux, c’est une énigme. Ils se demandent comment l’on peut détruire un monde si beau. Ils finissent par dire que le patron de papa ou de maman est l’ennemi. Ils aspirent à être heureux, à disposer du temps avec leurs parents. Le pire, c’est que les parents courent pour leurs enfants. C’est un cercle infernal : ils le font pour que tout aille bien pour eux.

Lire la suite

Peine de mort en 2015, le bilan contrasté d’Amnesty International

Bilan 2015 de la peine de mort.

Le nombre d’exécutions capitales dans le monde a augmenté de plus de 50 % en 2015 par rapport à 2014. En 2015, au moins 1 634 personnes ont été exécutées, d’après le dernier rapport de l’ONG Amnesty International. Cependant, le nombre de pays ayant aboli la peine de mort a augmenté et ils sont, à ce jour, 102 à y avoir légalement renoncé, soit plus de la moitié des États du monde. Chaque année, Amnesty International livre un état des lieux sur la peine capitale dans le monde au travers de son rapport. Cette année le document de 77 pages montre 2 tendances contradictoires : une hausse sans précédent des exécutions et une augmentation du nombre des pays qui ont cessé d’appliquer la peine capitale.

Lire la suite