Archives Mensuelles: janvier 2017

Marc Ona : « Nous agissons pour sauver les dernières forêts d’Afrique de la boulimie des multinationales asiatiques de l’huile de palme »

Rencontre avec le militant gabonais Marc Ona qui dans ce combat a fini par obtenir des avancées sur la question des plantatioon de palmiers à huile.

Les ONG Brainforest et Mighty Earth ont enquêté sur les pratiques d’Olam, une multinationale singapourienne de l’agroalimentaire. Cette entreprise produit et commercialise de l’huile de palme en exploitant, à des conditions avantageuses, des plantations au Gabon. Le Secrétaire exécutif de Brainforest Marc Ona Essangui, récompensé par un prix Goldman 2009 pour son combat en faveur des forêts gabonaises, explique les problèmes posés par l’accaparement des terres pour la culture du palmier à huile au Gabon.

Que se passe-t-il actuellement au Gabon avec Olam ?

L’entreprise est en train de faire, ce que nous appelons, de l’accaparement des terres pour cultiver des palmiers à huile. Elle achète ou obtient la concession de forêts pour y cultiver de l’huile de palme. Elle a déboisé près de 20 000 hectares dans quatre concessions. Cette politique entre en contradiction avec les attentes de la population gabonaise.

Lire la suite

Virginie Raisson, auteur de 2038, les futurs du monde : « Je reste confiante pour l’avenir, car les plus jeunes incarnent déjà le changement »

Quels avenirs pour le monde ? des éléments de réponses grâce à cette interview.

« 2038 les futurs du monde » mélange cartes, textes et graphiques afin de faire un bond en avant d’un quart de siècle dans le devenir de la planète et de ceux qui la peuplent.  Résultat de 2 années de recherches menées au sein du Lépac (Laboratoire d’études prospectives et cartographiques), l’ouvrage explore des projections démographiques, économiques et sociales afin d’envisager l’avenir. Virginie Raisson est l’auteur de ce livre atypique.

Quels futurs voyez-vous ?

Il ne s’agit pas de prédictions, mais de projections dans 25 ans, soit le temps d’une génération. En fait, je ne « vois » rien car la prospective ne cherche  pas à prédire le futur. Elle sert plutôt à y réfléchir à l’aune des tendances actuelles pour choisir l’avenir souhaitable et agir en conséquence.

La croissance démographique, est-ce le seul enjeu ?

Nous retenons souvent que la population mondiale va continuer d’augmenter. C’est vrai et il faut en tenir compte. Cependant, il est un autre défi à relever sans attendre : le vieillissement de la population. Car celui-ci aura au même moment des conséquences économiques, sociales, épidémiologiques, politiques et même sociétales majeures dont on parle encore très peu alors que nos sociétés devraient s’y ajuster dès aujourd’hui. Nous vivons plus longtemps, mais pas forcément en mauvaise santé, il faut que les économies s’adaptent pour prendre en charge ces personnes.

2038-fdm-060-062

Lire la suite