Archives du blog

Quelques futurs possibles

L’agence Reuters présente un article intéressant, quoique assez fantaisiste sur des scénarios possibles du changement climatique.

L’idée de l’étude présenté dans cet article est de fournir des scénarios alternatifs à ceux déjà existants en insistant sur la porté économique et sociale des effets du réchauffement. Cette étude a été menée par un think tank « British-based Forum for the Future » conjointement avec des chercheurs d’Hewlett-Packard. Ils sont parvenu à dégager 5 grands scénarios.

5 hypothèses

EFFICIENCY FIRST – Technological innovation will help solve climate change and spur strong growth and consumerism. The Sahara is green and the eastern seaboard of the United States, for instance, is « protected by eco-concrete wall that generate power from waves and tidal surges. »

Scénario basé en une croyance forte dans le progrès technique, n’incite pas vraiment à la modération ni au changement de comportement. Bref croissance, croissance, argent et fin de la faim dans le monde.

SERVICE TRANSFORMATION – Sky-high prices for emitting carbon dioxide have led to a shift to a service-based economy. People no longer own cars but use bicycles. « Central Australia and Oklahoma have been abandoned due to water shortages. Athletes stay at home in the world’s first virtual Olympics, competing against each other in virtual space with billions of spectators. »

Un scénario de dématérialisation de l’économie, pas forcément très réaliste. En effet, le secteur des services et la consommation domestique d’énergie sont des facteurs non négligeable dans l’émission de gaz à effet de serre. De plus, pour que les gens abandonnent leurs voitures au profit du vélo, il faudrait relocaliser l’économie à proximité des habitations et redensifier les villes, sans parler des autres transformations. Le virtuel a besoin de beuacoup d’énergie. Enfin, des Jeux Olympiques virtuels sont peu probables au vue des sommes que générent cette manifestation, ils auraient encore les moyens de se payer des infrastructures et le transport des participants, ne serait-ce que pour le prestige de la manifestation.

REDEFINING PROGRESSS – A global depression from 2009-18 forces people into more modest lifestyles and focus on well-being and quality of life. In the United States, people « do 25 hours of work a week and up to 10 hours voluntary work. »

Les 35 heures aux USA, Nicolas Sarkozy n’en reviendrait pas…

ENVIRONMENTAL WAR ECONOMY – The world has failed to act on climate change, world trade has collapsed after oil prices break through $400 a barrel. Electrical appliances get automatically turned off when households exceed energy quotas. Refugees are moving to Antarctica, with the population set to reach 3.5 million people by 2040.

Scénario catastrophique, signe la fin de la globalisation…

PROTECTIONIST WORLD – Globalization is in retreat after a poorly coordinated response to climate change. Morocco has been asked to join the European Union in exchange for exclusive access to solar energy supplies until 2050.

Le même que plus haut, mais en moins dramatique. C’est étrange, si réchauffement climatique il y a, le Sud de l’Europe devrait pouvoir se passer du Maroc pour produire du solaire.

Bref, des scénarios assez originaux mais l’avenir sera tout autre et reste à écrire.

Scénarios classiques

Ils préexistaient à cette étude. Les plus connus sont ceux du GIEC qui sont basés sur les données les plus pondérées possibles. Ils sont consultables en ligne sur le site du GIEC. Ce sont avant tout des projections de données scientifiques telles que la hausse des température et leurs effets sur le climat et le niveau des eaux.

Il existe un rapport du Pantagone qui présente les effets géopolitiques d’un changement climatique. Ce document a été publié sous le titre Rapport secret du pentagone sur le changement climatique. Il prévoit que l’Europe risque d’être la région du monde qui souffrira le plus du changement climatique et se retrouvera en proies à des multiples conflits. Les hypothèses de départ sont très discutables mais jeter un oeil à ce livre ne prend pas beaucoup de temps,

Ensuite, pour les amateurs de fiction, il existe de nombreuses oeuvres qui traitent de ce sujet. Gros temps de Bruce Sterling se révèle un petit livre de SF qui pose comme théâtre une région de l’Amérique sans cese ravagée par les tornades jusqu’à ce que la plus grosse arrive et soit traquée par un groupuscule. A lire.